Lettre des parents - Ecole Arc-en-Ciel - Forest

Nous avons, cette saison, mené notre projet pédagogique d'initiation au cinéma "On se fait notre cinéma!" notamment avec trois classes de l'école Arc-en Ciel, à Forest.

Sensibles à notre situation actuelle, les parents de l'école ont écrit une lettre commune qu'ils ont adressée aux ministres Alda Greoli et Marie-Martine Schyns.

Nous publions cette lettre ci-dessous et leur adressons nos remerciements les plus chaleureux pour ce geste qui nous donne des forces pour la poursuite de notre travail et la survie des projets pédagogique de Cinedit - Smala Cinéma !  

_____________________________________________________

 

Madame la Ministre,

Nous sommes un groupe de parents d'élèves de l'école Arc-en-Ciel à Forest dont les enfants ont bénéficié d'un projet d'initiation au cinéma « On se fait notre cinéma ! » mené tout au long de cette année par l'asbl Cinédit / Smala Cinema.

Ce samedi 11 juin, nous avons pu découvrir les films réalisés dans le cadre de ce projet lors d'une projection au Cinéma Nova à laquelle participaient une série d'autres classes et d'autres écoles de Bruxelles (Les Marolles, Schaerbeek, St-Gilles, Forest).

Nous tenions à vous souligner la qualité de ce qui a été mis en œuvre ici. Non seulement la qualité de la production finale, mais surtout celle de l'encadrement, du travail de l'équipe, du processus tout au long de l'année, et du projet pédagogique même.

En dialoguant avec les élèves et les professeurs, nous avons concrètement ressenti le bénéfice de cette intervention cinéma au sein de l'école. Elle a consolidé chez certains et fait naître chez d'autres une prise de conscience et un désir pour l'exploration d'autres récits, d'autres images, d'autres formes d'expressions cinématographiques moins standardisés. Par le processus de fabrication d'un court métrage d'animation, elle a déplacé le point de vue de l'enfant de celui de spectateur à celui d'auteur dans la fabrication d'une image. Et loin de leur ôter ainsi la magie du cinéma, ce déplacement a ouvert chez eux autant leur créativité que leur sens critique. Enfin, en emmenant les enfants dans une salle d'art et d'essai pour une séance de cinéma muet en début de processus, ils ont offert à nos enfants une expérience précieuse : un déplacement créatif durable et l'expérience incroyable de ce « seul – ensemble » qu'offre la séance de cinéma en salle.

Malheureusement, à la sortie de la projection des films de nos enfants, nous avons appris que le projet est mis en danger par faute de financement structurel de l'association après 12 années de travail comme celui-ci. Nous ne connaissons pas les raisons qui ont mené à la fragilisation du projet et nous ne sommes pas là pour en juger. Nous imaginons bien que faire vivre une structure qui navigue entre la culture, la cohésion sociale et l'enseignement doit être complexe.

Nous souhaitons tout simplement vous relayer notre enthousiasme en espérant qu'une solution pourra être trouvée pour Cinédit afin que d'autres élèves de l'école ou d'ailleurs puissent continuer à bénéficier de cette action.

Bien entendu, nous ne sommes pas là pour suggérer ce qui devrait être soutenu ou pas. Bien entendu, notre expertise de parent ne peut se substituer à l'analyse d'une administration ou d'un cabinet.

Mais nous pensons qu'il doit être rare que les bénéficiaires de projets de qualité soutenus par des finances publiques manifestent leur satisfaction et nous avons souhaité le faire.

Comme parents, nous estimons que la place de la culture et de l'éveil artistique dans l'école est essentielle. Nous estimons aussi qu'elle doit se reposer sur des acteurs compétents, en dialogue avec l'école et les enseignants. Parfois nous aimerions qu'il y en ait d'avantage, avec plus de rigueur, de qualité, de cohérence et moins d'occupationnel. Cette exigence nous l'avons retrouvée ici. Une approche du cinéma proposé non pas sous le prisme du consommateur de culture mais sous celui du citoyen actif.

J'imagine que nous devons nous estimer chanceux d'avoir choisi une école aussi impliquée dans des projets culturels et sommes très reconnaissants au corps enseignant et à la direction pour l'énergie supplémentaire que cela leur demande.

Nous comprenons bien que la coordination entre le monde de la culture et de celui de l'enseignement n'est pas facile à mettre en oeuvre, qu'elle soit aux mains d'une ou de deux ministres. Il serait néanmoins dommage qu'une association portant des projets d'une telle qualité comme Cinédit / Smala Cinéma ne soit fragilisée au moment même où il semblerait justement que ce type d'action soit souhaitée par tous dans l'école et la culture.

En espérant qu'une solution concrète pourra être mis en œuvre pour l'association Cinédit, recevez, Madame la Ministre, l'expression de nos sentiments les meilleurs.

Lié à Lettre des parents - Ecole Arc-en-Ciel - Forest

On se fait notre Cinéma!
QUELQUES FILMS PRODUITS DEPUIS 2012 A VOIR ICI ===>